Vous consultez une archive. Le contenu de cette page n'est peut-être plus d'actualité.

Cent proverbes (et plus)

pour soutenir les sans régularisation

Cent proverbes (et plus)

pour soutenir les sans papiers dont l’irrégularisation est annoncée

Pour bien comprendre cette liste, il faut savoir :

  • qu’un sans papier est une personne comme tout le monde, qui a le malheur d’être déclarée telle à un moment donné ;
  • qu’une irrégularisation de la vie n’empêchera pas la vie de continuer ;
  • qu’on peut avoir légitimement une vision différente de ce que devraient être les rapports humains dans le Pays d’EnFrance.

Jean Foucault

Chasseur occasionnel d’irrégulateurs (sans permis de chasse)

Il a toujours belles menottes

et jolies quenottes,

celui qui est en capacité de mettre les autres

en état d’irrégularisation


Rapports humains adaptés aux sans papiers

  1. Quand on te demande cent papiers, vérifie bien la validité du cent-unième.
  2. Si l’on sonne à ta porte fait ouvrir celle des voisins.
  3. Pour fêter l’anniversaire de ta carte de séjour n’invite pas le commissaire de police, il en connaît déjà la date.
  4. Ne réponds pas à ceux qui ne savent pas que les Noirs ont le cœur de la même couleur que le Blanc.
  5. Si tes parents ne t’ont pas fait naître français, c’est pas plus de ta faute que de celle des autorités. Mais ce sont les autorités qui ne se souviennent plus qu’on est du même monde.
  6. Tu as beaucoup d’avenir mais ne compte pas sur nous.
  7. Tu es digne de confiance, mais de la part de qui ?
  8. Quand un préfet de la bonne Lorraine prend une douche au lieu d’un bain, c’est que les temps sont de grande sécheresse. Quand un préfet de la bonne Lorraine te renvoie dans ton pays, c’est que les cœurs sont de grande sécheresse.
  9. Quand on pointe du doigt un être humain l’imbécile y voit d’abord le sans papier.
  10. Bienvenue au paradis de la consommation : La musique du monde diffusée dans les grandes surfaces s’adresse aussi aux sans papiers.
  11. Dans un délit de sale gueule la première impression est toujours la bonne, surtout si elle est erronée.
  12. L’égoïste est celui qui rejette les papiers de celui qui est en face de lui
  13. Quand les sans papiers arrivent sur les plages où les touristes prennent leurs bains on utilise les sans papiers à nettoyer la plage des papiers gras.
  14. Rien ne sert d’échapper, il faut survivre à temps.

Le rapport aux papiers

  1. Même s’ils sont indispensables ne sacralise pas les papiers : ne prend pas un récipissé pour le bon dieu.
  2. A chaque fois que tu sors vérifie bien tes cent papiers.
  3. Ne vois-tu pas que tu gène tout le monde à être sans papier ?
  4. Qui a plus de papiers que le citoyen ordinaire ? Le sans papier.
  5. Un bon récipissé vaut mieux que deux « tu l’auras »
  6. Il n’est jamais trop tard pour se découvrir sans papier.
  7. Quand tu as obtenu tes papiers, attends avant de les égarer.
  8. Loin des papiers loin du cœur

Le rapport à ton pays

  1. Si tu veux rentrer au pays tout en pouvant de temps à autre nous rendre une petite visite, ne bouges surtout pas, restes ici.
  2. Ton retour dans ton pays doit répondre à ton désir non au désir de ceux qui ne te regardent même pas.
  3. Ce n’est pas en développant les liens avec son pays d’origine qu’on devient moins adapté à son pays d’accueil.

Le rapport à la langue

  1. Ta langue est ta langue maternelle donc la langue universelle car tout le monde à une mère.
  2. Si tes enfants ne peuvent retenir leur langue (d’origine) demande au chat de parler à leur place.
  3. La langue française ne serait rien sans le « bled », le « toubib », le « rasta », le « ramdam », … sans tous les mots que tes parents ont apporté. Tu ne sais pas encore ceux que toi tu laisseras mais il est certain que tu en laisseras aussi. Alors il faut qu’on te laisse le temps d’en déposer.
  4. Il faut du temps pour apprendre à parler mais toute une vie pour apprendre à se taire (d’après Confucius)
  5. Tous les êtres humains pensent, avec ou sans papiers.
  6. Réfléchis avant de te fixer dans un pays où l’on te fait parler pour t’interrompre.

Le rapport à l’irrégulateur

  1. Serres la main de celui qui te demande tes papiers. Il les demandera toujours mais tu l’aideras à comprendre que la main peut servir à autre chose.
  2. Lorsqu’on te demande si tu es intégré, vérifie le niveau d’intégration de celui qui parle.
  3. Un irrégulier, sous un certain angle, est une personne qu’un autre irrégulier, sous un autre angle, a déclaré tel.
  4. Ne te laisse pas envahir par leurs critères destinés à faire taire tes cris.
  5. Un ministre et un sans papier discutaient d’immigration choisie. Il se serrèrent la main et le premier expulsa l’autre le lendemain. Qu’est-ce que la parole ?
  6. Irrégulateurs, plus VOTRE taux de renvoi aux frontières augmente puis il VOUS diminue.
  7. En renvoyant les autres de l’autre côté du mur, tu t’enfermes dans ton mur où sauront venir te chercher les milliards d’autres qui te mépriseront.
  8. Qui veut démocratiser loin ménage son mépris.
  9. Il s’est trompé de siècle celui qui pense : « pas de liberté pour les amis de la liberté ».
  10. L’archaïque admire le virtuel américain, le moderne regarde bien en face chaque personne.
  11. Contrôle du taux de citoyenneté : un critère ça va, six critères, bonjour les dégâts !
  12. Si tu cherches la préfecture et que soudain dans la rue tu vois une queue, ce doit être là qu’il te faut rentrer.
  13. Tant va le commissaire aux sans-papiers qu’à la fin il se fatigue
  14. Qui trop irrégularise mal écarte.
  15. Le sans papier ne dit pas ce qu’il est et l’irrégulateur ne sait pas ce qu’il défend.
  16. Quand l’irrégulateur est perturbé il faut baisser la pression.
  17. Qui va à la chasse à l’enfant perd son honneur
  18. Tout corps plongé dans une filière de passeurs se retrouve sans papiers
  19. On n’arrête pas le progrès. On n’arrête que les sans-papiers
  20. S’il n ‘y avait plus de contrôle d’identité imaginez tous les douaniers et policiers sans travail qui devraient se faire embaucher comme agents de sécurité dans les pays du Sud.
  21. Sans papier quand un fonctionnaire s’énerve pour vous expliquer votre situation et vous dit : je me tue à vous le dire ! Laisse-le mourir. » (d’après Jacques Prévert)

Le rapport à la nature

  1. Ce que le mois d’août ne régularisera pas, ce n’est pas septembre qui le mûrira
  2. En cas de pépin, ait toujours une pomme dans ta poche.
  3. La goutte d’eau suspendue à la fleur est un œil où se reflète le monde. La goutte d’eau de tes larmes est un œil. Ta vie s’y reflète pour qui sait regarder.
  4. Le soleil n’exclut personne de ses rayons. Il se lève pour tout le monde.
  5. Quand un baobab craint le sans papier à ses pieds c’est que le baobab est bien malade.
  6. Comme les papillons, les sans-papiers s’attrapent et combien plus difficile est-ce encore, pour les reconduire de l’autre côté du buisson qui fait frontière au jardin
  7. Quand l’harmattan souffle à Bamako, maudit soit qui Mali pense.
  8. Quand on vient au monde on est tous de la même couleur, toutes les sage-femmes vous le diront.
  9. L’éclipse totale cela arrive un jour, partout dans le monde. La France n’y échappera pas. On ne sait ni le jour ni l’heure, mais c’est à toi qu’on demande de t’éclipser dès aujourd’hui.

Le rapport au bon sens

  1. Clandestin et sans-papier : personne sur terre ne peut répondre à cette définition. Si tu es « sans-papier » c’est parce qu’on a découvert.
  2. Si au tribunal tu vois une porte avec la mention « Condamnée », prends tes jambes à ton cou.
  3. Etre sans papier c’est toujours aux autres qu’on croit que cela arrive.
  4. Ce n’est pas parce que vous êtes infirmière qu’on sera aux petits soins pour vous obtenir vos papiers.
  5. Agit avec autrui comme Dieu agit avec toi : sans papiers.

Le sans papier en son for intérieur

  1. S’il te semble que quelque chose ne tourne pas rond, c’est toi le coupable.
  2. Si tu es assis entre deux chaises, mets un coussin en dessous. On peut se passer de chaises.
  3. Qui ressemble à tout le monde parce qu’il est comme tout le monde ? Le sans papier.
  4. A force de marcher droit le sans papier se retrouve de travers.

La France terre d’accueil

  1. Pourquoi remettre demain le récipissé qu’on peut ne remettre que dans six mois ?
  2. Si tu bâtis des plans sur la comète et que la comète passe par la France, fais bien attention où tu mets les pieds car tu peux tomber de haut.
  3. La plus grand pièce de la maison du bonheur est la salle d’attente (d’après Jules Renard)
  4. Chaque matin quand je vois dans mon miroir un présidentiable, ça me rase
  5. Qui n’a pas le droit de travailler ? Celui qui en a le plus besoin
  6. Si nul n’est prophète en son pays, on devrait t’accueillir en espérant de grandes choses de toi.
  7. Les Camerounais viennent en France pour se faire soigner par leurs médecins qui ont pratiqué avec succès l’immigration choisie.
  8. Autrefois dans la marine on sauvait tous ceux que la vigie annonçait « un homme à la mer ». Aujourd’hui on paie l’avion à ceux qu’on repêche à la mer, pour voir s’il va recommencer.
  9. Les juges ne voyagent jamais, disait Confucius, parce qu’on ne peut être à la fois juge et parti. Les hommes politiques voyagent toujours pour rendre visite et serrer les mains aux étrangers afin de saluer la vie saine des futurs sans papiers.
  10. La France terre d’accueil est devenue « la France terre où l’on vous cueille à l’arrivée ».
  11. Quand le bateau coule on cherche à renvoyer les femmes et les enfants d’abord

Le rapport au religieux

  1. Le moderniste est celui qui a compris qu »’aimons nous les uns les autres » n’est pas qu’un slogan de prie-dieu. L’archaïque est celui qui croit toujours que Dieu se satisfait des dévotions du prie dieu généreux en offrandes.
  2. Au mois d’Août, les sans-papiers s’envolent mais la Vierge Marie ne les emporte pas au paradis.
  3. Le Quinze août Marie monte au ciel chaque année. Marie est-elle la sainte des Préfectures ?
  4. Pour le riche la mort du pauvre apporte un peu de calme. Et la femme du riche peut verser son obole pour les frais d’enterrement à la messe du dimanche.
  5. Tronc commun pour donner et refuser : Dieu reconnaîtra les siens.

Le rapport à la politique

  1. Les riches tuent le temps les pauvres se font tuer.
  2. La politique mène à tout à condition de savoir désigner les bons boucs émissaires.
  3. La France est bien protégée par ses gouvernants : du temps de Tchernobyl on savait déjà arrêter les nuages aux frontières ! Alors un migrant, vous pensez, cela ne leur fait pas peur !
  4. Il n’y a pas pire aveugle que celui qui fait le sourd à ta situation.
  5. Plus le cœur politique est petit plus il a besoin de s’entourer de piles de papiers pour compenser.
  6. Plus on est faible plus certains politiques se croient forts.
  7. La haine est un potage qui se mange froid. Pourquoi semer la tempête ?
  8. La vie n’est pas une loterie où l’on pourrait décider de qui en est qui n’en est pas.
  9. Au royaume des sans-papiers les milliardaires sont roi. Il y a tout de même une justice.
  10. Quand tu regardes l’histoire de l’Afrique de haut, prends garde à tes trous de mémoire
  11. L’homme politique face aux sans papiers : s’il tonne le matin, risque de tempête, s’il tonne à midi, un débat est en cours, s’il tonne en soirée : la nuit sera longue et les idées toujours aussi courtes.
  12. Faire l’éloge d’une méchante action, c’est la prendre à son compte (proverbe arabe)
  13. Si l’amour est aveugle, qu’en est-il de la haine ? Prends-garde à ce que tu sèmes.
  14. Sans papier tu as réussi : le monde s’intéresse à toi !

Mention spéciale à qui se sent la vocation de people-médiateur

On ne peut être juge et partie,

que ce soit

de ce côté-ci

ou de ce côté-là

de l’Arno.


achevé d’exprimé le 17 aout 2006 Jour de :

Saint Nikos Papierologos

et de

Sainte Irrégulomadère

……