Vous consultez une archive. Le contenu de cette page n'est peut-être plus d'actualité.

Jean Foucault, écrivain de service

D’abord un écrivain de service c’est quelqu’un qui écrit, tout simplement, quand il n’est pas de service

Parmi mes publications :

Poésie, fictions

  • Fugitives (Poévie, 1985)
  • Tintamarre étouffé (Corps Puce, 1987)
  • Poésie faisant police de la route et des rivages (Corps Puce, 2000)
  • Le notable de Casa (L’Harmattan, 2001)
  • Rwandonnée (L’Harmattan, 2002)

Littérature dite pour la Jeunesse

  • L’ombre (éd. Regarde, 1986)
  • Qu’elle est textile ma vallée (Corps Puce, 1988)
  • Très grande syncope en TGV (Milan, 1996)

En préparation pour 2005-2006

  • La pomme de terre géographee , livre d’artiste de Sarah Wiarme sur sélection de textes proposés.
  • Galerie de portraits (autre remontée du monde de la pommes de terre)
  • Que viene¿ Qui vive ? (Don Quichotte l’Alcalin)
  • Des Espoirs ? (Le Rwanda sans peine ?) , éditions Le Temps des Cerises
  • Voyage en Berbérie (Constellations distinguées) Poèmes en lecture.
  • Constellations d’étoiles (en lecture).
  • Quand la mère se retire (en lecture).

Ensuite l’écrivain de service intervient parfois dans des Formations aux Ateliers d’écritures créatives.

De plus en plus ces ateliers je les appelle d’ailleurs « ateliers de parole » car on parle beaucoup pendant les ateliers. Et la parole n’est pas seulement orale, elle est écrite. La « parole » c’est la langue vivante. Ce qui m’intéresse c’est ce que les Allemands appellent « Wortkunst », l’Art du mot. En français ça n’existe pas où ça fait très pédant.

La partie formation aux ateliers d’écriture est développée dans le cadre de Lignes d’écritures.

Je rencontre également avec les enfants ou adultes en situations diverses (détenus, illettrisme,…), participe à des manifestions,…

L’écrivain de service intervient aussi dans l’écriture créative auprès de groupes multiples (enfance, jeunesse, adultes)

Dans le clapotis du monde

Interventions de deux-trois jours et lecture d’une production après rencontre avec les gens et les lieux (publication en plaquette souhaitable)

relevé de récits de vie

(récits de quartier, d’entreprise, de famille,…)

L’Arbre à Bla bla

Ecrits collectifs pendant une fête du livre.

Je suis accompagné d’un ordinateur portable et d’une imprimante : chacun repart avec le texte produit.

Le ping pong d’écriture

Echange d’écriture par télécopie ou par mail (après mise au point de l’organisation, date des rendez-vous,…)

Le ping-pong peut avoir plusieurs objectifs, fixés lors de l’engagement initial et par exemple :

  • texte commencé par le groupe et sur lequel je fais les remarques littéraires pour la poursuite des épisodes suivants ;
  • texte de groupe ou individuel poursuivi par l’écrivain ;
  • commentaire d’écrvain-lecteur sur des productions.

L’écrivain de service anime des soirées lectures ou débats,…

Ni conteur ni comédien j’entends montrer durant ces soirées lectures comment le texte (livre en main) est vivant, porté par une parole… .

Le dispositif d’accueil est très simple. Un rond de lumière une chaise – parfois une table -, suffisent. Chaque séance dure environ une heure quinze à une trente, suivie ou non d’un échange.

Plusieurs propositions :

1) modeste éloge de la pomme de terre

Ecrivains, poètes, peintres, conteurs évoquent la pomme de terre et autres dignes membres de cette famille qui accompagnent la vie des hommes sur toute la terre.

Voir aussi la page de résidence virtuelle consacrée à ce modeste éloge (proposition d’écriture à partir d’une photo)

2) Qu’elle est textile ma vallée :

Lecture de nouvelles de l’auteur ( Qu’elle est textile ma vallée ) et de textes d’autres auteurs (littérature, récits de vie).

3) Petite quincaillerie poétique

Quand les écrivains parlent des clés et des serrures, de nos rapport concrets ou imaginaires avec ces objets…

4) Lectures autour du Rwanda

Lectures avec ou sans débat sur le pays ou sur la question du rapport de la littérature au monde (la littérature parle de TOUTE la vie humaine. C’est un regard sur le monde qu’il faut oser affronter.

5) Conférence-débat sur le désir d’écriture

Nous avons tous ce désir en partage (ce que Marie Claude Penloup appelle « la tentation de l’écriture »). Cette intervention est adaptée par exemple dans le contexte des réseaux d’accompagnement à la scolarité.

6) Autres propositions

A étudier sur demande en fonction :

  • des besoins locaux.
  • d’autres projets culturels que je peux aider à mettre en place (ainsi pour la pomme de terre exposition du photographe Jean-Louis Gonterre, qui photographie des pommes de terre dans le monde entier)

Modalités, Aspects financiers

Il y a mise au point d’un accord préalable (échange par mail, courrier, établissement convention,…).

Me contacter à ce sujet.

Adhérent à la « Charte des auteurs et illustrateurs de jeunesse », je pars du prix journalier de base proposé par cette association. Ensuite tout dépend du projet, de sa durée,…

Pour la formation : voir les tarifs de Lignes d’écritures .