Vous consultez une archive. Le contenu de cette page n'est peut-être plus d'actualité.

La Petite sirène aux éoliennes

Un conte à la manière d’Andersen

Tout le monde connaît les Contes d’Andersen. Ou croit les connaître.

Sur le plan de l’illustration nombreux sont les créateurs français qui ont repris ses contes, ce qui fait qu’Andersen est toujours dans l’actualité des littératures d’enfance et de jeunesse. Songeons par exemple aux deux très belles versions de La Petite fille aux allumettes de Philippe Lemoine, dont la dernière où le texte d’Andersen est mis en relation avec la ville de Sarajevo en ruines. En 2005 on fête au Danemark et dans quelques autres pays le deuxième centenaire de sa naissance. Et si l’on écrivait pour fêter à notre manière cet anniversaire? Alors on vous propose l’écriture d’un conte qui poursuivrait l’univers d’Andersen dans la vie contemporaine.

Les Contes de l’éolienne

Il s’agit de réaliser et de nous adresser un texte qui, comme le faisait Andersen, part d’un objet, d’un élément de la vie quotidienne ou dont on nous parle aujourd’hui. L’éolienne en fait partie.

Nous avons vu le paysage auquel est confrontée aujourd’hui la petite Sirène aujourd’hui dans le port de Copenhague. Voici donc à la fois une photo et le commencement d’un texte basé la photo. A vos plumes pour continuer, seuls ou en groupe.

L’amorce du conte

On dit parfois que la petite sirène regarde le grand large, qu’elle exprime le désir de voyage des habitants de Copenhague.

Mais non ! Aujourd’hui elle regarde le champ d’éoliennes, face à son rocher.

Chaque matin elle observe tous ces joyeux personnages à chapeaux pointus perchés tout en haut des mats et qui font les acrobates.

Du sommet de leur perche ils lancent leurs grands bras vers le ciel et vers la terre et girent et girent et girent sans fin.

L’énergie leur vient de ce regard posé sur la petite Sirène.

Un jour peut-être va-t-elle traverser la mer pour venir les rejoindre.

Un jour peut-être vont ils s’enfuir avec elle ?

Un matin, alors que tout Copenhague était encore endormi,…

Quelques sites internet …

pour en savoir plus sur Andersen et la littérature danoise.

Outre le danois, que peut de français connaissent, tous ces sites comportent – au moins partiellement – des pages en anglais :

Centre de littérature de jeunesse de Copenhague (direction Torben Weinreich)

<http://www.cfb.dk/>

Autour d’Odense

Ville natale de Hans Christian Andersen Odense propose deux sites intéressants :

<http://www.visitodense.com/hca-uk/> Le site de la ville d’Odense fournit entre autres des liens sur les sites de recherche concernant Andersen <http://www.odmus.dk/db2/main.asp?kap=164> Le site du musée présente ses activités et donne une multitude d’informations. Il reproduit ses merveilleux papiers découpés, des manuscrits…

Célébrations

Site officiel des célébrations de 2005 telles que prévues au Danemark ou qu’elles s’organisent dans le monde.