Vous consultez une archive. Le contenu de cette page n'est peut-être plus d'actualité.

Annabel Olivier : l’objet-livre

Au marché de Kimirongo

Laboratoire d´écriture : Kigali mot à mot

L´apprentissage se poursuit sur les formes contemporaines d´écriture :

- les haïku (sélection jointe) – poèmes « spatialistes », à voir et non à dire (nous présenterons ultérieurement quelques résultats mis en page par Annabel Olivier)

Entretien avec Annabel Olivier
animatrice atelier d´écriture pour assurer la création d´objets-livres

Dans le cadre d´« Arts Azimuts » Annabel Olivier est rattachée à l´atelier d´écriture pour apporter sa compétence dans le domaine de l´objet-livre : mise en scène typographique, couleurs… Elle se trouve ainsi être le lien entre quelques ateliers (recherche sur les formes, les matériaux utilisables,…)

Annabel Olivier
Sculpture

Annabel Olivier est illustratrice, plasticienne, graphiste. Elle travaille pour partie comme indépendante et pour partie dans une agence à Paris : Anatome.

Après des études « Arts appliqués » elle s´oriente vers « paysage et urbanisme » et plutôt dans le paysage. La diversité est un atout : « je travaille un livre comme je travaille un paysage, l´espace en deux, en trois dimensions ». Comme paysagiste elle ne travaillait que sur les petits jardins alors qu´elle voulait se confronter à la grande dimension. Elle a alors préféré se tourner vers la peinture, moins restreinte pour l´expression. Lorraine d´origine, elle a travaillé surtout à Paris. Elle mène aussi des activités dans le cadre d´une association de quartier avec des enfants (ateliers d´arts plastiques) et auprès d´un groupe d´alphabétisation. Son thème préféré est celui du conte traditionnel. Elle organise des « contes en appartements » : des amis conteurs sont invités chez un particulier et la soirée passe à échanger des contes. Elle vient au Rwanda pour la première fois, mais elle connaît l´Afrique de l´Ouest, et plus particulièrement le Burkina Faso, où elle est souvent, à Bobo Dioulasso (elle participe à l´organisation d´un festival du Conte).

Elle anime là-bas des ateliers de peinture avec les enfants, utilisant les matériaux qu´on peut trouver sur place : « On peint avec des feuilles, pour les pinceaux ce sont des faux cheveux. Quant aux couleurs on mélange la terre avec le café, le thé,… ». Ainsi les enfants peuvent continuer quand elle n´est pas là, et il est important de montrer que « la créativité n´est pas liée au matériel ».

Annabel intervient en « free lance » en Afrique, elle s´y investit beaucoup (y compris donc financièrement). C´est ainsi par exemple qu´elle a réalisé une exposition pour financer une bibliothèque construite pour les enfants en milieu défavorisé (Centre Djeliya – mot qui veux dire griot – à Bobo Dioulasso. Ces activités l´enrichissent beaucoup au plan affectif.

(Natacha)

La Ruche Bourdonne

Koulsy Lamko , homme de théâtre, longtemps résident à Butare, au Rwanda, l´un des créateurs d´Arts Azimuts apporte sa contribution à la compréhension et présentation de la vie des ateliers durant cette quinzaine de Kigali et Butare.