Vous consultez une archive. Le contenu de cette page n'est peut-être plus d'actualité.

Sho (Le haricot)

Sho

Jara yè sho tobi
turé yè tulu k’a la
Jabatè yè diaba k’a la
Tarawélé m’a moko wélé
Kulubali bè kulu wola
Filakè kass kass
Filakè kouss kouss
Filakè nono bissi

—-

Traduction

Le haricot

Diarra a préparé le haricot
Touré a apporté le beurre
Diabaté a apporté l’oignon
Traoré n’a invité personne
Coulibaly est resté dans la grotte [de la montagne]
Peul, kass! kass !
Peul, kouss ! kouss !
Peul, traie la vache !

—-

Notes :

Il s’agit d’un poème qui joue sur le « cousinage à plaisanterie » entre différents noms de famille.
Au Mali, les cousins à plaisanterie se taquinent au sujet du haricot, s’accusant les uns les autres d’en raffoler.
A remarquer les jeux sur les mots et les sonorités.

—-

Ce texte a été proposé à la revue La Passe qui, dans un numéro hors-série jeunesse intitulé Passe-passe l’a publié en page 42, sous forme d’un article intitulé Dans les rues de Bamako .
Revue La passe , janvier 2010
contact : tristanfelix@wanadoo.fr