Vous consultez une archive. Le contenu de cette page n'est peut-être plus d'actualité.

Libérer l’expression : création et réflexion

La Coordination des Chercheurs sur les Littératures Maghrébines et Comparée, CCLMC (Maroc), l’association Lignes d’écriture (France) et Le Cercle Shahrazade (Maroc), ont réalisé en 2005 un projet intitulé « Libérer l’expression : création et réflexion ». Ce projet, cofinancé par l’union européenne, vise l’animation d’ateliers d’écriture et de création dans différents domaines littéraires et artistiques : la nouvelle, le conte, le théâtre, la presse de jeunesse, la poésie et la peinture.

La formation des animateurs de ce projet a été assurée par les deux associations Lignes d’écriture (France) et la CCLMC (Maroc). Elle portait sur les techniques d’animation des ateliers d’écriture et sur les genres littéraires : la poésie, le conte, la presse de jeunesse, le théâtre et la peinture.

Les animateurs de la CCLMC et du cercle Shahrazade, ont amené les jeunes, ayant participé à cette action culturelle, à s’exprimer sur des thèmes comme : les rapports nord-sud, la tolérance, l’environnement, les rapports sociaux, la délinquance, les inquiétudes existentielles de la jeunesse, les sentiments,…

Le projet a, par ailleurs, le mérite de s’ouvrir sur les jeunes du centre de réforme Oukacha de Casablanca. Ces derniers ont incontestablement fait preuve, à travers leurs créations, d’une véritable sensibilité littéraire et artistique. Cette expérience leur a permis, d’une part, de se libérer des contraintes du centre de réforme et, d’autre part, d’exprimer des sentiments profonds reflétant la vision du monde de jeunes adolescents aspirant à une réinsertion rapide au sein de la société.

Rappelons qu’en dehors de ce projet, les animateurs du cercle Shahrazade, particulièrement, animent régulièrement des ateliers d’écriture dans les centres de réforme.

Le projet a été couronné par une journée festive le 17 décembre 2005 au centre culturel Moulay Rachid de Casablanca. Lors de cette manifestation culturelle, les associations partenaires ont présenté au public deux publications : un recueil de textes littéraires et une revue pour jeunes composés entièrement des créations des jeunes talons qui ont participé au projet. Une table ronde autour de cette action culturelle était également animée, pour permettre aux jeunes et aux animateurs ayant participé aux différents ateliers d’écriture d’exprimer leurs impressions sur cette expérience fructueuse et d’échanger les idées avec le public. Les créations des jeunes ont été à l’honneur à travers une variété de spectacles : exposition picturale, représentation théâtrale, contage et lectures de poésie.