Vous consultez une archive. Le contenu de cette page n'est peut-être plus d'actualité.

Les illustrateurs turcs de livres d’enfants

Article proposé par Zeynep Bassa, Serpil Ural

Présentation

Dans la préface de son œuvre intitulée Les illustrateurs de livres d’enfants , Arnold Lobel, parlant des illustrations de livres d’enfants dit que “c’est probablement la seule branche commerciale de l’art où l’artiste peut mettre au jour des créations originales, y mettre son empreinte à travers ses œuvres et être bien ».

Être capable de produire des œuvres originales, y mettre son empreinte, son goût artistique et communiquer le résultat à un très large public… tous les artistes en rêvent… C’est peut-être de ce fait que dans notre pays les peintres, les dessinateurs, les caricaturistes qui donnent des œuvres en différents domaines de l’art illustrent des livres d’enfants.

Il est fort évident que dans ces dernières années, la Turquie a connu un développement important dans le secteur de l’illustration enfantine. Ainsi, nombre de dessinateurs qui exercent depuis les années 1980 se sont spécialisés dans l’illustration enfantine tout en développant leur propre style. Par l’intermédiaire de leurs créations originales, ils permettent aux enfants d’avoir accès aux réalités des mouvements artistiques contemporains.

Il y a vingt ans on se contentait d’illustrer les livres d’enfants de la manière la plus “réaliste” possible. On devait exposer le contenu du texte en détail : l’exagération, l’ornementation, n’étaient pas tolérées. On croyait que grâce à ce type d’illustration l’enfant prendrait connaisance de soi-même et de son environnement. L’instruction devait primer.

Aujourd’hui les livres d’enfants illustrés avec une telle approche se font de plus en plus rares. La démarche générale consiste à réaliser des illustrations “représentatives” de l’esprit des textes mais non redondants. Cette tendance rend l’artiste plus libre, lui permet de produire des travaux de caractère véritablement artistique et de développer de nouvelles techniques.

A la place des illustrations réalistes se figeant sur les détails, nous rencontrons aujourd’hui, de manière représentative dans la nouvelle approche des livres pour enfants, des illustrations ayant trait au romantisme, au surréalisme, s’exprimant par le trait, la peinture texturée ou la caricature.

Nous évoquerons ici dix grands illustrateurs contemporains dont l’œuvre est significative de cinq grands mouvements artistiques actuels, après présentation d’une brève histoire de l’illustration dans la littérature enfantine de Turquie.

L’histoire en bref

En 1928 la Turquie remplace les lettres arabes par l’alphabet latin. Un grand nombre de livres sont alors réécrits et publiés. On accorde une plus grande importance aux livres d’enfants dans le but de former de nouvelles générations qui puisse améliorer son rapport au concept de “République”. Le livre qui présentait et enseignait l’alphabet latin fut illustré par İhap Hulusi Görey. Les travaux de ce dernier ont incité d’autres artistes à travailler dans ce domaine.

Les illustrateurs comme Güngör Kabakçı, Selma Emiroğlu (Aykan) et Mustafa Eremektar dont les noms se voient pour la première fois dans les revues d’enfants publiées dans les années 1930-1940 ont continué à travailler dans la même branche. Le premier livre d’enfants illustré en Turquie s’adressait à l’âge préscolaire et s’appelait Tembel Karakaçan (Bourricot le Paresseux). Il a été publié en 1934 par Mustafa Eremektar, connu sous le nom de Mıstık.

Dans les années 1960, on a compris que l’illustration des livres d’enfants était un art. Ayant fait ses études supérieures à l’étranger, Mürşide İçmeli a instauré l’enseignement de l’illustration d’enfants tout en donnant des cours de licence et de haute-licence à l’institut Gazi Eğitim d’Ankara.

Dans les années 1970 bien que les livres d’enfants illustrés préparés par des artistes comme Can Göknil ont commencé à apparaître sur les rayons des libraries. La majorité des livres en vente étaientalors remplis d’illustrations empruntées à des artistes étrangers.

L’Année Internationale des Enfants, en 1979, fut, pour plusieurs écrivains et dessinateurs de littérature enfantine, l’occasion de se faire connaître. La plupart des écrivains et dessinateurs qui continuent à travailler en ce domaine, ont publié leurs premiers travaux à partir de cette époque-la. C’est par exemple le cas pour Betül Sayın, illustratrice de renommée en Turquie. Elle illustre des livres d’enfants depuis cette année 1979. Ses œuvres apportent une dimension originale au réalisme correspondant à l’esprit de la littérature réaliste et sociale de cette époque.

Les expressions contemporaines de l’illustration des livres pour enfants aujourd’hui

Notre approche s’appuiera sur le tour d’horizon de dix artistes qui semblent les plus représentifs et continuent à publier leurs œuvres dans notre domaine :

Mustafa Delioğlu
Illustrateur de livres d’enfants depuis plus de 30 ans, il pratiquait l’illustration réaliste au début de sa carrière et se voue à présent à des dessins caricaturaux.
C’est le seul illustrateur en Turquie qui exerce ce métier à temps complet et gagne sa vie grâce uniquement aux illustrations. Delioğlu a été parmi les candidats au Prix International Andersen en 2000. Les lignes qui décrivaient en détail les figures et personnages dans un premier temps de sa création ont cédé la place, dans ses œuvres actuelle,s aux lignes coupées, libres. Ces lignes libres tracées à l’aquarelle d’apparence assez fluide sur un fond de couleur pastel aux limites incertaines donnent une mobilité et une sorte d’humour à l’œuvre.

M. Delioglu, le Son du printemps

Ferit Avcı

C’est un autre artiste qui maîrise le style caricatural. En tant que caricaturiste, il fait des illustrations dans les revues d’enfants. Les dessins sont composés à partir de lignes qui racontent l’histoire. Kırmızı Fili Gördünüz mü ? (Vous avez vu l’éléphant rouge?), un livre écrit et illustré par Ferit Avcı, contient des figures simplifiéés, remplies de couleurs unies et brillantes. Avcı, qui utilise en général l’aquarelle pour ses peintures, fait là en outre un usage des crayons de couleur en parallèle.

Ferit Acvi, Vous avez-vu l’éléphant rouge ?

Can Göknil

C’est une artiste turque de réputation internationale. Depuis les années 1970 elle écrit des histoires corresondant à l’âge préscolaire et illustre ses propres livres. Parmi les prix qu’elle a obtenus, nous pouvons citer principalement “Le Ballon d’Or” reçu en 1989 et le “Grand Prix” attribué en Bulgarie en 1999. Göknil a fait des études de peinture et a développé un style très authentique basé sur la “déformation”. Elle utilise l’aquarelle pour illustrer ses livres. Elle choisit des couleurs pastel sur fond aqueux où il règne un certain flou délicieux. Les contours des figures ne sont pas des lignes coupées nettes car elles continuent avec des ondulations, ce flou qui marque encore plus ce flou.

Can Göknil, Les chats du voisin

Mürşide İçmeli

Elle a donné des cours d’illustration pour les livres d’enfants à partir des années 1960. Il a ainsi formé la génération des artistes qui travaillent à présent en ce domaine. Son illustration est de style graphique. Les figures groupées sur la page de façon à ce qu’elles forment de grandes taches sont stylisées autant que possible. Mürşide İçmeli considère comme un tout indivisible les deux pages successives et étend le dessin sur cet ensemble. Son autre caractéristique est qu’elle considère le texte comme constituant un élément de la peinture. Elle le place ainsi à l’intérieur du dessin. Elle préfère utiliser des crayons de couleur et, de temps en temps, de la gouache.

Ayla Çınaroğlu

Cette autre dessinatrice, après des études en arts graphiques, travaille comme illustratrice des livres d’enfants. Elle est “maître dans l’art de la stylisation”. L’artiste transforme les figures aux formes très stylisées, illustre les livres d’enfants en général par des formes élémentaires telles que le carré, le triangle et le cercle. Elle utilise souvent la technique de collage. Elle peint alors elle-même ses papiers qu’elle découpe et colle ensuite.

Ayla Çinaroglu, Poisson pourpre

Feridun Oral

C’est un excellent dessinateur dans la création d’un monde fabuleux et extraordinaire. Il maîtrise les éléments picturaux comme la couleur, la perspective, la ligne, la tache, il peint les scènes ordinaires dans tous ses détails et ajoute des fragments invraisemblables. Ainsi créé-t-il une image magique et mystérieuse, typiquement surréaliste. Les illustrations de Feridun Oral conviennent par excellence aux livres d’enfants fantastiques. Le plus souvent l’artiste utilise la gouache.

Nazan Erkmen

C’est une dessinatrice qui donne des cours d’illustration pour livres d’enfants à la faculté de Beaux-Arts de l’Université de Marmara. Erkmen a reçu de nombreux prix en Turquie et à l’étranger. Elle a la particularité d’utiliser le pistolet. Bien qu’il y ait de nombreux détails dans les scènes brumeuses, plutôt mystérieuses, qu’elle crée à l’aide du pistolet, on voit dans ses œuvres des groupes de dessins en forme de grosses taches. Sur un fond réalisé au pistolet, elle dessine au crayon des figures délicates aux contours arrondis, ce qui rend les illustrations souples et douces.

İsmail Kaya

C’est un dessinateur qui enseigne cet art à la faculté de beaux-arts de l’université de Hacettepe. On observe une texture de peinture dans ses illustrations pour enfants de Kaya. Devant ses œuvres on a le sentiment d’être face d’une peinture à l’huile, comme si la page était une grande toile. On remarque immédiatement les larges coups de pinceau. İsmail Kaya est un artiste expressionniste qui sait reflèter dans ses illustrations les sentiments inclus dans le texte de l’histoire. Par exemple dans le livre intitulé Sadece Mor Rengi Seven Kral (Le Roi qui n’aime que la couleur violette), la couleur gris-sale du visage du roi reflète la monotonie et l’ennui qui proviennent de son esprit borné. Son regard vide, insensible, fait ressortir cet état.

Ismail Kaya, Le Roi qui n’aime que la couleur violette

Şükran Kırcı

Le caractère romantique de ses illustrations convient très bien à la littérature fantastique enfantine et aux contes et histoires populaires. Les rubans s’envolent, les ballons, les bulles, les chats souriants, des figures douces et aimables, des couleurs veloutées, des tons pastel pour des figures délicates créées avec des lignes rondes et souples à l’aquarelle qui emportent les enfants dans un monde de rêve.

Saadet Ceylan

Bien que le style de ses illustrations varie au rythme de chaque histoire, son style est très caractéristique et facilement reconnaissable. Elle fait des illustrations très détaillées à l’aide d’un très fin pinceau. Elle utilise une technique d’aquarelle transparente. En général elle travaille ses illustrations sur fond humide.

L’illustration de livres d’enfants est un domaine artistique qui exige une compétence spécifique. Selon Mustafa Aslıer, professeur réputé dans ce domaine :
Les livres d’enfants sont la voie qui mène au noble art de peinture dans la vie humaine et le lieu de commencement de l’éducation artistique.

Nous remercions tous nos dessinateurs qui ouvrent cette voie et éveillent la sensibilité des enfants en introduisant les mouvements artistiques contemporains dans les livres enfantins.