Vous consultez une archive. Le contenu de cette page n'est peut-être plus d'actualité.

Etre relais de poésie

(2 modules) – FPEJ ou FPGE

Argumentaire et environnement du projet

La relation à la parole est aujourd’hui fondamentale (si l’on ne peut s’exprimer la violence s’installe), et les pratiques jeunes d’écriture multiforme (blog, texto, slam,…) montrent l’importance qu’elle représente pour eux.

Or, paradoxalement, les classes moyennes en charge de la culture, de l’Education, du socio-culturel, et donc les associations et structures qu’elles animent en éducation populaire, collectivités locales, ont du mal à se situer dans ce domaine considéré comme difficile.

Le projet de « Maison nomade de poésie » de Lignes d’écritures a pour but à travers notamment la poésie des 4 saisons, qui propose « le printemps des poètes » bien sûr, mais aussi « Les poètes n’hibernent pas », le ramassage des feuilles d’automne, d’arbres et de papier, l’air et le vent d’été, les chemins des poètes,… donne autant de repères et soutiens à ceux qui veulent expérimenter la présence toute l’année de la poésie dans l’espace public.
la session proposée a pour but de permettre à tous d’être « relais » en imaginant des liens avec la vie quotidienne auxquels on n’est forcément habitué quand on pense poésie (n’a-ton pas encore en tête l’idée que les poètes sont dans la lune, sont maudits – ce qui arrange tout le monde -, que la poésie est réservé à un groupe social…

Déroulement

Les modules doivent permettre aux animateurs de disposer d’outils structurants pour s’organiser :

1 – quelques notions sur ce qu’il faut entendre par « poésie », « slam » etc…

2 – tour d’horizon des pratiques
- rencontres poétiques : accueillir un poète, organiser un soirée lecture, organiser une scène ouverte dans le cadre d’activités slam,…
- monter une exposition autour de la poésie ou profiter d’une expo itinérante (et comment médiatiser l’expo, activités d’accompagnement,…)
- réflexions sur les pratiques/ publication, mise en relation avec le réseau professionnel de la poésie : « conseil aux jeunes poètes », connaître les éditeurs, les critiques, etc.
- des ateliers d’écritures dans le domaine de la poésie, printemps des poètes
- savoir réaliser des événements dans ce domaine (Chemins des poètes, plaques poèmes,…)

Nous pourrons ensuite rester en lien, soit liens entre structures, soit par l’adhésion avec les « relais » qui pourront accueillir des propositions de la Maison nomade ou que nous pourrons soutenir dans l’établissement de leurs projets, la maison nomade étant alors « Centre de ressources » dans le domaine de la poésie.