Vous consultez une archive. Le contenu de cette page n'est peut-être plus d'actualité.

Perspectives 2011

En 2011 l’engagement du créateur dans le monde qui l’entoure est plus nécessaire que jamais

Sur les bases indiquées dans la présentation de cette rubrique voici les axes spécifiques retenus pour l’année 2011, indépendamment des interventions qui pourront nous être demandées :

1) La promenade des renvoyés

Spectacle réalisé par Gorky/Frédéric Pradal
Une version salle, une version dans l’espace public
En avril 2011, en Picardie. Deux rencontres programmées : au Safran (Amiens, Somme) et au Centre culturel de Noyon (Oise).
L’histoire : Gorky n’a pas bien compris ce qu’était le centre de rétention où il a fait un bref passage. A la faveur d’un incendie il a pu s’en évader avec quelques autres. Ce hasard a formé un petit groupe qui a cohabité le temps d’une longue promenade, mêlant des origines, des caractères et des destins très éloignés. Gorky raconte l’histoire de ce groupe qui va se déliter jusqu’à ce qu’il se retrouve seul à nouveau. Au fil de ce récit principal il insère des passages jonglés et raconte ses amis.

N’hésitez pas à vous renseigner sur ces représentations ou si vous êtes organisateurs et souhaitez faire venir chez vous ce spectacle.
Consultez ici le dossier de présentation (téléchargeable) :

PDF - 411.6 ko

Gorky/Pradal
Promenade des éloignés

2) « Passeport- pass – pasport » :

Rencontre avec Antoine Cassar

Voici un poète découvert au Festival de Lodève en juillet 2010.

Qui connaît Malte, pays « d’accueil » — donc d’enfermement — des sans papiers en route vers l’Europe et qu’on n’a pas réussi à arrêter avant !
Etrange pays dont la langue est basée sur la grammaire arabe et dont le vocabulaire est d’origine italienne, sicilienne…
Antoine Cassar s’intéresse à la question des sans papiers, des passeports, de ce qui en fait à Malte. Il a réalisé un recueil « Passeport »,un beau témoignage d’humanité… en plusieurs langues. La forme ressemble (format, couleur couverture,…) à un passeport, mais c’est un passeport pour tous ceux qui se retrouvent d’abord citoyen du monde et n’ont pas besoin de passeport pour reconnaître leur identité respective, leur humanité intrinsèque A lire, à écouter aussi en multilangue
Passeportest valable pour tous les peuples, et pour tous les paysages. Pour tout citoyen ou paysan en chair et en os, quel que soit son lieu de naissance. Ta valeur n’est pas proportionelle à la population de ton Pays. Entrée sans droits de douane, sans visa ni tampon, le portail est sorti de ses gonds.

Antoine Cassar a également publié Mehrba, poème de l’hospitalité.

Nous faisons venir le poète en Picardie en avril 2011 pour des lectures-rencontres, durant au moins un week end.

Lors de ses rencontres Antoine Cassar invite le public à déposer symboliquement sur une table passeports ou pièce d’identité ; Le temps de son intervention…

Retrouver Antoine Cassar sur son blog

Présentation d’une de ses interventions au Luxembourg, au Festival des Migrations, en mars 2010

Extrait : A toi, ami ou amie de cœur et de peau qui m’a pris dans tes deux mains, fermes et caressantes, et m’as accueilli le visage chaleureux et ouvert, elles sont à toi, ces histoires de sables mouvants, de dunes qui s’approchent,leurs cheveux lâchés dans le vent….

3) Interventions Jean Foucault : Cent mots pour les Sans-papiers

• Mise en place d’interventions de rue avec diffusion de petits papiers que chacun est invité à tirer au sort. exactement Cent papiers pour les Sans papiers, à chaque sortie de l’écrivain. Et chaque récit ou poème a très exactement cent mots.
La diffusion peut se dérouler à l’occasion de fêtes de solidarité, rassemblements divers, marchés, expositions, etc. et par déambulation dans la foule.
Quand le panier des Cent papiers est vide, cent personnes ont donc été touchées.
Une intervention destinée à toucher le grand public, en tout cas dans la mesure du possible des publics différents de ceux habituellement mobilisés sur ces questions.

lectures débats à partir des textes du Sarkositoire consacrés aux sans-papiers. _ Sous forme de « conférence », de rencontre dans un café-philo ou café-social, etc.
Durée : Prévoir environ une heure.
Une lecture de ce genre a été faite à Lodève (Hérault) pendant les rencontres de juillet 2010 « Voix de la Méditerranée ».

Exposition
La France a vocation à accueillir
(30 panneaux A3).