Vous consultez une archive. Le contenu de cette page n'est peut-être plus d'actualité.

Villa Verveine à Ault (Somme) : Maison à louer

Maison à louer

Poètes : à vos louanges !

Ceci s’adresse aux _Poètes et poètes (ou poétesses),

peintres et peintres (ou peintresses),

photographes (ou photografeuses – j’hésite pour utiliser l’autre forme),

etc. et etc. (ou ekcétéresses)

ATTENTION ne vous méprenez pas : il ne s’agit pas de vous convier à prendre une semaine de location dans une datcha de repos pour l’hiver ou l’été, mais tout simplement à vous proposer de réaliser les « louanges » d’un lieu. C’est nouveau et c’est poussé par l’actualité : en Picardie, sur la côte, dans une station appelée AULT-ONIVAL (un bel endroit), une artiste plasticienne, Caroline DAHYOT a peint sa façade. Et cela gêne semble-t-il, amenant la mairie à demander à l’artiste d’effacer la décoration de cette façade, car non conforme aux règlements d’urbanismes ayant cours dans la commune.

Beaucoup de monde s’est déjà mobilisé sur la question et certains d’entre vous amis poètes qui allez recevoir le message sont au courant et on peut-être déjà manifesté leur soutien puisqu’une pétition est en cours et que facebook en parle aussi.

Mais pour la Maison nomade de poésie en Picardie, d’une part, pour les poètes et artiste du Ministère universel des poésiens, d’autre part, il paraît évident que cela doit nous amener à réagir avec notre arme de base : l’usage de la langue vivante.

A vos poèmes donc si vous le souhaitez.

Pour en savoir plus vous trouverez dans cette rubrique une page qui présente cette démarche et signale notamment que nous pensons organiser

un grand rassemblement de créateurs

le samedi 29 janvier à Ault devant la Villa Verveine

Musiciens, plasticiens, poésiens, tous les arts sont admis

Bien sûr on ne restera pas seulement « devant », car Caroline Dahyot a donné forme et âme à l’intérieur de cette maison. Nous n’aurons donc qu’une hâte : accéder à l’intérieur de ce lieu

Un document téléchargeable accompagne cette page : petit reportage photo destiné à donner envie d’en savoir plus sur le lieu, sur l’atmosphère intérieur de la maison (et la vue sur la mer). Mer/mère, mûr/murs/murmures. Tout est en place, il ne manque que votre poème ou autre création. La façade ne doit pas être le seul élément qui donne envie de faire le détour. La façade ne doit pas cacher le monde intérieur.

Alors c’est parti ? Vous écrivez ? Vous venez le 29 janvier ?

Pour le 29 il faut qu’on organise un peu. Nous enverrons une information plus précise à ce sujet à ceux qui pensent être présents.

Cette opération est menée bien sûr en lien avec Caroline Dahyot et d’autres artistes ou habitants de la commune comme Michel Debray,créateur que l’on peut retrouver sur le site Et le site de Carolyne Dahyot ici

Les textes transmis seront mis en ligne. Ils seront lus à Ault le 29 janvier comme déjà mentionné.

Jean Foucault

Secrétaire général de Lignes d’écritures

et ministre de tout ce qui me passe par la fenêtre, au sein du MUP