Vous consultez une archive. Le contenu de cette page n'est peut-être plus d'actualité.

Lycée professionnel Jules Verne de Château Thierry (2013-2014)

Avec le soutien du Conseil Régional de Picardie, Jean Foucault intervient en classe de seconde dans la classe de Marinie Bonne, professeur de français, en 2013-2014.

Dans les pages suivantes vous trouverez quelques productions issues de cet atelier avec des notes de présentation des démarches suivies et quelques commentaires éventuels.

L’enjeu des ateliers d’écriture créative est fondamental pour l’association Lignes d’écritures car cela montre que la poésie est bien un partage.

Pour les acteurs culturels qui pourraient découvrir sur cette page rappelons que pour nous la poésie est aussi le véritable apprentissage à la citoyenneté – le seul peut-être : on révèle sa petite musique intérieure, et les autres ont devoir d’écouter ce qui est dit, de le respecter, même et surtout quand cela n’entre pas dans les habitudes, dans la langue de bois. La poésie est une lutte contre tous les langues de bois, qu’elles soient politiques, de fausse communication d’aujourd’hui avec les moyens numériques. Les jeunes aiment la parole (pensons au « slam » qui est une forme de canalisation adulte et souvent une affaire financière). Notre ambition ; donner des armes poétiques pour que chacun, puisse devenir, « poète de sa vie »… car « telle est sa vocation, ce à quoi il est appelé ». C’est ce que dit très justement François Cheng en page 57 de son livre « Cinq méditations sur la mort autrement dit sur la vie ».

Mais suffit.

Bon visites aux productions des élèves de la classe de Marinie Bonne. N’hésitez pas à prendre contact avec Lignes d’écritures si le coeur vous en dit de mettre en route de telles démarches ou d’établir d’autres liens… Notre démarche de centre de ressources poésie (La Maison nomade de poésie en Picardie) est en effet globale.

Que les élèves soient tous remerciés d’avoir bien voulu suivre cette voie/voix de la poésie. Ils sont près de 40 et ce n’est pas toujours facile de s’exprimer « librement » au milieu d’un tel groupe…