Vous consultez une archive. Le contenu de cette page n'est peut-être plus d'actualité.

Bulletin d’information interne juin 2005

(n° 12 – 21 juin 2005)

Après les Coulisses de l’écriture des Jeunes, au Mans (mai 2005)

Le colloque du Mans a regroupé 76 participants pendant deux jours et demi. Réussite des énergies regroupées par l’association Promolej qui organisait cette manifestation, avec la coopération notamment du Centre hospitalier du Mans, du CDDP 72, de la DDJS 72 (plusieurs animateurs du Grand Ouest étaient présents), de l’Inspection Académique,…. Les collectivités territoriales (ville, département, région) ont soutenu financièrement.

Les différents partenaires des tables rondes (voir nos envois précédents ou le site de Lignes d’écritures) étaient tous présents et ont tenu leur promesse, donnant une impression d’ensemble d’une grande richesse, émanant de milieux professionnels multiples, comme nous le souhaitions, dans le respect de chacun. Nous avons évoqué à plusieurs reprises que la voix de l’éducation populaire semblait peu audible depuis plusieurs années sur ces questions, alors que Jeunesse et Sports a eu un rôle majeur bien avant que des modes ne s’engouffrent dans ces domaines. Mais on ne pèse dans le discours national qu’en fonction de ce qu’on peut financer ! Sans doute une autre histoire des ateliers d’écriture reste à écrire par rapport à ce qui circule aujourd’hui, émanant de la Culture ou de l’Education nationale (en tout cas pour ce qui est publié). Lors de la séance de clôture de ces rencontres, Christian Poslaniec relevait les éléments ressortant des débats et qui pourront faire l’objet de travaux ultérieurs, de nouvelles thématiques de colloques, etc. Nous relevons quelques questions issues de cet échange : – place de l’oralité dans l’écriture ; – le temps et l’écriture ; – modalités de relation entre l’atelier et l’institution que l’accueille (l’attente du formateur, celle des stagiaires, de la structure…) ; – travail d’équipe ou intervention solitaire ? – place de la théorie ; – rapport entre l’écriture personnelle et la pratique d’atelier – quelle est la destinée effective des textes produits ? – échanges transversaux sur les pratiques ou mondes clos au sein de chaque secteur professionnel ?

En clôture M. Hervé Benoit, directeur adjoint du Centre National d´Etudes

et de Formation pour l´Enfance Inadaptée de Suresnes (CNEFEI), qui intervenait lors d’une table ronde, proposait d’étudier la possibilité d’accueillir les prochaines rencontres (2007) dans son établissement, à Suresnes. Nous aurons l’occasion de revenir sur cette question de même que sur l’ensemble des contributions et tables rondes du colloque, puisque le prochain numéro de la revue en accueillera le compte-rendu avec insertion de plusieurs contributions.

– Les MODA et la « bibliothèque des écrits de jeunes »

Parmi les questions posées durant le colloque, Lignes d’écritures a retrouvé l’une de ses préoccupations qui jusqu’à présent n’a pas pu aboutir, à savoir la constitution d’une bibliothèque des écrits de jeunes au plan national. La frilosité des institutions sur ce point est une marque du peu d’écoute publique sur ces pratiques, au-delà des discours officiels. Nous avons par exemple aujourd’hui des lieux d’accueil des manuscrits de journaux intimes et autobiographies (Ambérieux-en-Bugey, avec l’APAA), des fanzines jeunes (Poitiers) des journaux collégiens et lycées (CLEMI, Paris), et aucun lieu de mémoire sociale sur les productions d’ateliers d’écriture (dont un certain nombre pourtant sont publiées). Nous n’avons aussi aucune conservation sérieuse de productions (même manuscrites) au plan local. Or nous avons vu à plusieurs reprises que la question de « l’adresse » d’un texte est fondamentale et que le respect des textes et des scripteurs passe éventuellement par là. Certains lieux pourraient développer une autre approche du livre et de l’écrit, si l’écriture de la population entrait en ligne de compte. Que deviennent les textes réalisés dans le cadre des politiques de la ville par exemple (et du reste pas seulement ceux de la « jeunesse ») : on donne la parole aux gens ou on la « prélève » ? Tout le monde peut prendre l’initiative de créer une «médiathèques d’œuvres à diffusion alternative » (MODA). Des bibliothèques brésiliennes à São Paulo, São Bernardo do Campo ont fait le choix de l’interactivité avec les populations en travaillant au recueil, à la conservation, à l’animation autour des récits de vie ou de quartier produits par la population dans des circonstances multiples. Les habitants deviennent ainsi coproducteurs du fonds de la bibliothèque. Le 8 décembre nous recevons une délégation du Brésil qui parlera des « stations mémoire » en bibliothèques (journée organisée à Argenteuil, dans le cadre des journées de formation indiquées ci-dessous, et qui seront en ligne fin juillet sur notre site. Pour avancer dans ce domaine nous proposons une journée de réflexion dans notre programme 2006 qui rassemblera les personnes motivées par ces questions afin d’échanger sur les pratiques et démarches à entreprendre. Nous reparlerons de tout cela dans nos autres vecteurs de communication. Vous pouvez déjà consulter notre interpellation pour la B.E.J. au plan national, sur notre site, à la page intitulée : « Qui mais qui donc conserve des productions de jeunes ? » : <http://www.lignesdecritures.org/D/DC2.html>

– Journées de formation 2005-2006 ouvertes au public

Voici les premières propositions, dates, orientations des journées organisées en 2005-2006, ouvertes au public (d’autres journées sont organisées, sur des projets qui nous sont demandés par des partenaires pour leur équipe seule). Courant juillet la première version de ce planning sera en ligne sur notre site. 2005 Les écrivains règlent leurs contes – jeudi 10 novembre, avec J. Cassabois (Sindbad, Gilgamesh,…) et A.M. Garat (Faim de Loup) – Lieu pressenti : Val d’Oise. – De l’écriture de scénario au découpage technique, 13 et 14 octobre 2005 – 2 jours Témoignage d’Olivier Mitterand, jeune réalisateur, sur une demi-journée – Lieu : centre social du Plein Midi à Garges-lès-Gonesse (Val d’Oise) – 6 décembre : Littérature de « jeunesse » au Brésil Lieu : médiathèque d’Argenteuil Interventions d’Edmir Perrotti (université de São Paulo), Sandrine de Morais, des Editions Chandeigne, avec Anne Lima (directrice) et Nelson Cruz, illustrateur brésilien. – 8 décembre : « Station mémoire » dans les bibliothèques et Littératures orales NordEstin Lieu : médiathèque d’Argenteuil Intervention d’Edmir Perrotti, d’une bibliothécaire de la ville de São Bernardo do Campo (agglomération de São Paulo), de Véronique SEMIK (littératures populaires et oralité dans le Nord Est brésilien) 2006 – Poésie d’aujourd’hui : le frémissement du verbe, l’image, la voix et le monde Coorganisation avec la Maison de la poésie de Saint-Quentin-en-Yvelines (la journée se déroulera à Guyancourt, 78280, à la Maison de poésie) – jeudi 26 janvier. – Atelier écritures (2 jours) Sensibilisation : pratique et réflexion des personnes en charge de projets d’ateliers avec les enfants ou les jeunes – (jeudi 9 et vendredi 10 février. Lieu pressenti : une Bibliothèque du Val d’Oise – La littérature de jeunesse par delà le bien et le mal Jeudi 2 mars 2006 Lieu : une bibliothèque municipale de Seine-Saint-Denis. – Journée de réflexion autour des lieux mémoire dans les démarches d’écriture auprès des jeunes (« médiathèque d’œuvres à diffusion alternative » – MODA -, au plan local, et « bibliothèque des écrits de jeunes » -, BEJ, au plan national. (vendredi 7 avril) – Lieu à déterminer, en région parisienne – animation bibliothèques associatives (jeudi 11 mai) – Lieu pressenti: une association d’Argenteuil. Orientation : projets liés aux bibliothèques ou « coins lectures » dans les associations ayant des activités enfance-jeunesse – De l’écriture de scénario au découpage technique (2 jours) – Début octobre 2006 Réalisation menée en partenariat avec des équipes du Val d’Oise.. – La Figure du père en littérature de jeunesse Jeudi 7 Décembre

Prévisions ou autres propositions :

- Laboratoire d’écriture poétique 2 jours en juin : il s’agirait d’un atelier de traduction en présence de l’auteur (Brésil ?) et d’un traducteur. Session pour non spécialistes mais médiateurs d’écriture et poètes. – plusieurs journées organisées pour divers organismes porteront sur : « Voyages et écriture », « littérature jeunesse allemande », « littérature des Caraïbes », « littérature Afrique subsaharienne », « la lecture à haute voix », »les écrivains règlent leurs contes ». éveil musical, le jeux. – Création poétique et artistique autour de la « Pommes de terre » et réflexion sur les livres d’artistes (Jeudi 14 décembre) avec Sarah Wiame et Jean Foucault Lieu : Picardie (Montdidier). Entre dans un projet plus vaste de la BDP de la Somme. – Conférences notamment sur : « désir d’écriture », « la littérature par-delà le bien et le mal » « approches de la poésie », « littérature générale, littérature jeunesse et francophonie »,…

Informations générales

(événements, concours, formations, manifestations diverses…)

Les informations que nous donnons vous parviennent parfois trop tardivement pour que vous participiez à tel ou tel événement : mais nous échangons ici entre responsables culturels et nous pensons qu’avoir les coordonnées des personnes et organismes qui travaillent sur tel ou tel sujet peut vous être utile en soi.Ce bulletin s’enrichit des informations que vous nous transmettez : c’est à vous de nous adresser suffisamment à temps ces nouvelles (une parution toutes les six semaines environ)

– 18e festival du livre de jeunesse et de bande dessinée

Il s’est tenu à Cherbourg-Octeville du 9 au 12 juin. Le salon mettait en avant les domaines suivants : « Science à lire… », « Objets en délire » (machines léonardesques à la cité de la Mer,…) Les collèges ont été associés à travers un parcours de lecture-écriture, coordonné par la bibliothèque de Cherbourg-Octeville. Contact : <courriel: contact@festivaldulivre.com> Un site : <http://www.festivaldulivre.com> Et sur les machines volantes <http://www.art-of-flying.com>

– Atelier de composition de musique assistée par ordinateur.

Le 18 juin 2005 à Nîmes L´Espace culture multimedia de la bibliothèque Carré d´Art et l´association « copier-coller » ont proposé aux enfants de 9 à 13 ans un atelier de composition de musique assistée par ordinateur. L´atelier avait pour but d´apprendre à connaître notre perception de l´environ-nement en explorant notre milieu (la bibliothèque) et en favorisant une écoute active. Il s´agissait donc de déambuler dans le bâtiment à la recherche de sources sonores à enregistrer, puis d´apprendre à utiliser un banc de montage numérique et de raconter une histoire. L´enfant pouvait ensuite créer sa propre composition et la graver sur support CD audio. Cette démarche est assez rare pour pouvoir être soulignée. Contact : ecm@ville-nimes.fr

– Un automne russe à Bordeaux

Exposition de 11 illustrateurs contemporains pour la jeunesse, du mardi 30 août au vendredi 23 septembre au salon de thé-librairie Les Mots bleus, 40 rue Poquelin Molière, à Bordeaux L´association NVL/CRALEJ en partenariat avec l´association ICARE (Initiatives Culturelles Aquitaine-Russie-Europe) organise cette manifestation. Contact : Isabelle Uteau – NVL/CRALEJ Bibliothèque de Mériadeck – 85 cours du maréchal Juin – 33075 Bordeaux cedex tél/fax : 05 56 99 20 60 – mail : <courriel: nous-voulons-lire@wandoo.fr>

– Club des Jeunes lecteurs critiques aulnaysiens 2005

Depuis plusieurs années Edwige Martin anime à la bibliothèque municipale d’Aulnay-sous-Bois un club de lecture avec plusieurs niveaux : écoles – collégiens – lycéens. Les enfants et les jeunes y apprennent à tenir un discours critique vivant sur les livres. En 2004/2005 nous avions 18 groupes constitués par 195 jeunes de 9 à 16 ans qui ont rendu compte de leur lecture, oralement et par écrit. On peut retrouver les notes critiques des jeunes ainsi que la description du processus dans une rubrique que tient désormais Edwige Martin sur le site « Ricochet », à la page : <http://www.ricochet-jeunes.org/listlect.asp>

- Expositions et animations sur le thème de la cabane, à la médiathèque de Venissieux, du 7 juin au 16 juillet

Cabane idéale : rêves à construire Exposition de cabanes réalisées par des enfants et des jeunes de la maternelle au collège dans le cadre d´un projet éducatif et culturel Cabanes de jardinier, œuvres de François Houtin (eaux fortes, lavis, encre de Chine) Ateliers de construction de cabanes Animés par l´association «  Et Colegram  » pour tous publics à partir de 5 ans (deux samedis) Stephan Martinez smartinez@ville-venissieux.fr Valérie Vernay vvernay@ville-venissieux.fr

– Concours de nouvelles sur le thème du voyage

Pour la troisième année consécutive, la bibliothèque municipale de Triel sur Seine organise un concours de nouvelles, sur le thème du voyage, pour célébrer le centenaire de la mort de Jules Verne et en relation avec le thème choisi pour l´année 2005. Cet été, la bibliothèque propose de voyager en écriture, sur les traces de Bruce Chatwin, de Nicolas Bouvier et bien d´autres écrivains-voyageurs, en réalisant un récit ou carnet de voyage, illustré ou non et de manière libre. Le règlement complet du concours est disponible à la bibliothèque et sur son site internet. Bibliothèque Guy de Maupassant, 121 rue Paul Doumer, 78510 Triel-sur-Seine. Mail : <courriel: bibliotheque-triel@wanadoo.fr> – Site : <http://www.bmtriel.no-ip.org>

– La création rempart contre la barbarie ?

22 au 27 août 2005 : Quatre jours de stage pour créer, penser l’acte de création, avec le GFEN contact : Yves Béal <courriel: yvbeal@wanadoo.fr>

– « Parcours de lecteurs »

Lecture Jeunesse et La Joie par les Livres organisent cette journée d´étude le 15 septembre. Il n´y a pas de linéarité entre le bébé lecteur et l´adulte dévoreur de livre. Comment s´élaborent les parcours de lecteurs, les différentes entrées dans la littérature, les voies de repérage ou d´exploration dans la forêt des livres ? En quoi l´adolescence est-elle un moment charnière ? Renseignements : Lecture Jeunesse 190, rue du Faubourg Saint-Denis – 75010 Paris tél : 01-44-72-81-50 / fax : 01-44-72-05-47 Mail : <courriel: lecture.jeunesse@wanadoo.fr>

– De la poésie au slam

Journées d’études de Lecture Jeunesse. Les adolescents sont de forts lecteurs et producteurs de poésie. De la poésie classique au slam, en passant par la chanson, comment répondre à leurs attentes en créant des liens entre les différents univers poétiques ? Dates : 28-29-30 septembre Contact : lecture.jeunesse@wanadoo.fr

– Le centre de ressources sur le livre pour enfants

Il a ouvert ses portes le lundi 6 juin 2005. Il rassemble l’intégralité de la production éditoriale française pour les enfants depuis les années 60, une collection en langues étrangères, une ample représentation de la production francophone, un fonds spécialisé sur le conte, un fonds de livres anciens, rares ou précieux. Le centre de ressources est ouvert à tous ceux qui s’intéressent à la littérature de jeunesse et à la lecture des enfants et des jeunes, tous les jours, du lundi au vendredi, de 10h à 19h. Son accès est gratuit. L’accueil des groupes est possible sur rendez-vous. Le centre de ressources documentaires est accessible par internet sur le site <http://www.lajoieparleslivres.com> (accès en ligne du catalogue). Un espace « abonnés » (gratuit) permettra de recevoir des informations ciblées : l’actualité du monde du livre pour la jeunesse, les dernières parutions, les avis critiques, les nouvelles acquisitions du centre de ressources … Le centre de ressources est un nouveau service de La Joie par les livres qui, depuis 1965, a pour mission de favoriser l’accès de l’enfant au livre et à la lecture et de promouvoir la littérature de la jeunesse. Contact : La Joie par les livres, Centre national du livre pour enfants, 25 Bd de Strasbourg, 75010 PARIS – téléphone : 01 55 33 44 44

– Prix Chronos (Fondation nationale de gérontologie)

Nous donnons en dossier joint au bulletin la liste des titres mis en compétition pour le prix Chronos qui sera attribué en 2006. Contact : FNG, Bernard PARIS, coordinateur du Prix Chronos <courriel: prix-chronos@fng.fr>

– Pratiques et Formation lecture à haute voix

Ce domaine se développe (voir le Marathon des Mots en mai 2005 à Toulouse) et plusieurs initiatives nous sont signalées. Dans la note suivante nous présentons une association qui œuvre en ce sens. Voici également 2 coordonnées d’intervenants dans ce domaine : – Catherine Bost-Broe, tél. 04 92 34 41 80 Le Couronnet – St Jeannet – 04270 Mezel – Frédérique Bruyas, qui fait partie de la Compagnie « La Voie des Livres » (Marc Roger). Joignable au 06 77 51 47 15 Par ailleurs Valérie Corre, de la médiathèque George Sand à Palaiseau, a mené une enquête dont elle a fait la synthèse, sur les intervenants en « lecture à voix haute » dans les bibliothèques. Elle est donc aussi personne ressources à ce sujet. Contact : <courriel: valcorre@free.fr> – tél : 01.69.31.78.25

– Agence nationale des pratiques culturelles autour de la littérature jeunesse

Cette Agence a réalisé un parcours 2005 sur les pratiques de lectures à haute voix. Lors de la rencontre du 27 mai à Paris, à la fondation Crédit Mutuel pour la lecture, Dominique Rateau présentait son parcours personnel, sous l’intitulé : « Des origines du désir de lire, de lire à voix haute, de lire à voix haute des livres d’images : parcours personnel » Contact : <courriel: libres-services@yahoo.fr> Ou Véronique Boos, tél. 06 89 92 59 19

– Au bonheur des mômes

Six jours de festival au village du Grand Bornand, du 21 au 26 aout 2005. Plus de 70 compagnies présentes, avec 200 spectacles en salle et dans la rue (marionnettes ,théâtre, cirque, clown arts de larue, musique, conte,…).ett des ateliers, des expositions une « tente à lire ». Responsable : Alain Benzoni Tél. 04 50 02 78 05 – site : www.aubonheurdesmomens.com

– francofffonies 2006

(Vous avez bien lu : il y a 3 « f ») Livre et littératures francophones occuperont le devant de la scène l’an prochain durant le salon du livre de Paris qui accueillera non pas un pays mais « la francophonie ». Ce sera par exemple le cas au salon du livre de Paris. D’autres manifestations se dérouleront toute l’année sur cet axe. Un débat sera organisé par le réseau « littératures d’enfance » de l’A.U.F. pendant la journée professionnelle du 20 mars. Elle se situera dans la logique de plusieurs des journées d’études 2006 de Lignes d’écritures, intitulées « Les écrivains règlent leurs contes ».

Publications

– Académie Charles Cros

Trois albums-CD Didier-Jeunesse viennent d´être récompensés d´un coup de coeur de l´académie Charles Cros : Les habits neufs de l´empereur, de Guy Prunier, d´après Andersen, illustré par Fabrice Turrier A l´ombre du Flamboyant, de Chantal Grosléziat, Paul Mindy et Laurent Corvaisier (les comptines et chansons des Caraïbes) L´est où l´doudou d´Lulu, de Michèle Moreau, Alex Grillo et Martine Bourre

– Quand Google défie l´Europe, plaidoyer pour un sursaut,

Jean-Noël Jeanneney. – Ed.Fayard, coll. « Mille et une nuits » . Une des nombreuses réflexions engendrées par le projet Google et son risque de monopole de la recherche sur internet. Faut-il rappeler que Jean-Noël Jeanneney est président de la bibliothèque nationale et à ce titre particulièrement concernée par la question de la numérisation « à l’européenne ».

– Guide du monde arabe en France

La nouvelle édition 2005 du Guide du monde arabe en France publiée par la Bibliothèque de l´Institut du monde arabe vient de paraïtre. Ouvrage de référence unique dans le domaine culturel sur le monde arabe en France, le Guide répertorie plus de 2800 adresses d´institutions, d´organismes, d´entreprises – publiques ou privées, arabes ou françaises – travaillant sur ou avec les pays arabes. Commande par correspondance : Librairie de l´IMA, bookshop@imarabe.org ou au 01 40 51 38 98 / 39 13 – Contact : Laurence Mazaud

Editions Chandeigne

Cette maison vient de sortir (en mai) un très beau livre pour enfants (avec reproduction de gravures), sélection de texte provenant de la littérature de cordel du NordEste du Brésil(histoires de Lampiõ etc. ). La directrice participera à notre journée d’étude de décembre consacrée à la littérature de jeunesse au Brésil. Livre paru sous le titre : Charlemagne, lampião & autres bandits (Histoires populaires brésiliennes).

– Les couleurs retrouvées

Thierry Maricourt, auteur, Tatjana Mai-Wyss, illustratrice, édit. points de suspension, 2005. Du bout de la langue, elle goûte un flocon de neige. Le froid, ce froid-là, devient la couleur blanche. La fillette observe toutes les couleurs. Elle va voir Une lumière. Sa propre lumière. Toutes les couleurs sont à l’intérieur. Mais cela, elle ne le sait pas encore. Un beau recueil, yeux ouverts sur le monde et ses couleurs par Thierre Maricourt qui mène de nombreuses démarches d’ateliers d’écritures avec jeunes et adultes, en toutes situations. Contact : tél. 01 39 78 49 10 – mail : <courriel: editionspointsdesuspension@wanadoo.fr>

– 12x 2 Poésie contemporaine de deux rives

Une revue poétique algérienne basée sur le principe de l’accueil à chaque numéro de 12 poètes algériens et de 12 poètes d’un pays. Le dernier numéro, daté de mars 2005 est une sélection Algérie – Belgique. Côté Algérien nous remarquons notamment Zineb Laouedj que nous avons accueilli dans un numéro de notre revue (n° 31). Côté Belgique saluons Carl Norac, poète donc, mais plus connu de nos partenaires comme écrivain pour la jeunesse.

– Hetzel, le bon génie des livres

Jean-Paul Gourévich, au Serpent à plumes, 2005, présente une biographie de l’éditeur de Jules Verne et de bien d’autres auteurs (Georges Sand, Victor Hugo, Balzac,…). Cela permet de rendre accessible dans une collection dans une collection destinée aux non-spécialistes une approche de cet éditeur qui a eu une grande importance dans le développement du livre pour enfants dans la seconde moitié du 19e siècle. Il lance la revue le Magasin d’éducation et de récréation en 1864 avec la complicité de Jean Macé (oui celui de la Ligue de l’enseignement) et de Jules Verne.

– Le saisissement de l’écriture

Sous ce titre vient de paraître, chez l’Harmattan, un livre de Carmen Strauss-Raffy, préfacé de Mireille Cifali. L’auteure est à la fois clinicienne, psychopédagogue en CMPP et maître de conférences à l’IUFM d’Alsace . Elle montre l’importance du passage à l’écriture : « ce jeu avec l’absence ouvre à la dimension de l’altérité en révèle les effets. » Réflexions intéressantes sous plusieurs angles. Le titre déjà évoque àune expression reprise à Didier Anzieu qui l’empruntait au psychanaliste Michel de M’uzan mais aussi plusieurs approches de chercheurs de notre réseau, « le désir », « la tentation » de l’écriture,…). Ce qui est dit aussi sur la dimension de « l’adresse dans l’écriture », qui peut amener à conserver en classeur pour accès libre à d’autres que le clinicien, les textes réalisés (et ce à la demande des enfants) nous intéresse au plus haut point. Cela rejoint en effet nos préoccupations sur les « médiathèques d’œuvre à diffusion alternative ». Les ateliers d’écritures avec les jeunes en établissements scolaires ou associatifs ne prêtent pas assez attention à cette question de « l’adresse , au cœur pourtant du rapport à l’autre dans l’écriture et tout simplement au « sens » qui peut être donné à celle-ci. Ceux qui d’ailleurs sont « contre » les ateliers d’écriture (il y en a et contre la « diffusion » il y a en a encore plus – et sans doute parmi nos fidèles lecteurs), semblent ignorer cet aspect fondamental dans la motivation à écrire.

– Publications des centres régionaux du livre

Certains centres régionaux du livre nous envoient leurs informations. Nous ne pouvons pas toujours évoquer leurs articles, certains recoupent d’autres sources d’informations, d’autres donnent des dimensions régionales, toujours pertinentes pour la région concernée. Nous ne pouvons que proposer à chacun, dans sa région, de prendre contact avec le CRL le plus proche, pour recevoir ces informations qui sont en principe adressées gracieusement à ceux qui en font la demande. Nous avons reçu ces dernières semaines : – Livre/échange, « vie littéraire et actualité du livre en Basse-Normandie A noter dans le dernier numéro un article sur la nouvelle collection des éditions Motus (Mouchoir de poche), évoquée dans le numéro 10. Motus est éditeur en Manche. Contact CRL : 02 31 15 36 36 – E.T.C., du Centre régional du livre et de la lecture de la région centre Annonce notamment un prochain « Répertoire 2005 des éditeurs de la région centre ». Contact : <courriel: contact@crlcentre.org>

– Coïncidences

Pour rendre compte de la diversité des représentations du réel et du passage du texte à l’image en bande dessinée, ce projet fait œuvrer 12 auteurs dessinateurs sur une page unique de scénario de Fabien Vehlmann. Edité par l’association « On a marché sur la bulle », à Amiens (qui organise les rencontres annuelles de bande dessinée à Amiens, début juin). En savoir plus : <http://bd.amiens.com/> Contact : <courriel: bd@amiens.com>

– Faire part d’enfances (Seuil, 2005)

L’auteure, Claude de la Génardière, est psychanalyste et chargée de cours en sciences de l’éducation, s’interroge sur la manière dont les parents « jouent à l’enfant en l’annonçant ». Le livre fait suite à une réflexion menée depuis plusieurs années, autour des jeux des sept familles, des contes, des « parentés à la renverse ». Claude de la Génardière intervient pour Lignes d’écritures dans le courant 2006, autour de notre réflexion « les écrivains règlent leurs contes ».

– Au dos de nos images 1991-2005

Jean-Pierre et Luc Dardenne (2 Palmes d’Or à Cannes, dont cette année avec « Le Fils » ont tenu leur carnet de bord et nous présentent ici leurs réflexions, doutes et réécriture (« je viens de terminer la 4ème mouture du scénario », noté quelque part)… Les Coulisses de l’écriture cinématographique. Edité par le Seuil, 2005.

– Le bonheur d’être adolescent

Sous ce titre provocateur deux sociologues, Marie Cipriani-Crauste, Michel Fize (qui passe pour un spécialiste de la question depuis longtemps), vont au-delà des clichés pour montrer de l’intérieur ce que représente « l’adolescence ». S’il y a crise il y a crise comme à d’autres âges (il faut toujours se réadapter à des situations, le chômage des 40 ans, les préretraités d’office à 50,…) Ou bien on admet qu’il y a crise à tout âge, ou bien on va voir derrière ce terme la réalité de chaque âge, sans cliché. Un livre qui nous aide à sortir des stéréotypes de la société médiatique actuelle sur la question. Utile à ceux qui travaillent avec les ados… et aux autres. La crise est ailleurs sans doute et il est bien commode de la mettre sur le dos des « ados ». La couverture du livre nous avise que la réflexion est suivie de « quelques considérations sur la première jeunesse et la nouvelle enfance ». Editions Erès, Ramonville-St-Agne, 2005

– Les bons contes font les bons projets

Dossier de la revue « Le journal de l’animation », n° 58, d’avril 2005 (p. 62- 77). Dossier réalisé par Marie-France Benois, animatrice socioculturelle. Une sélection importante de livres de contes de tous les pays. Le Journal de l’animation  : 03 29 70 56 33 – mail : <courriel: jda@martinmedia.fr>

– Art thérapie

Parmi les derniers numéros de la revue pouvant plus particulièrement nous concerner : L’œuvre du regard, 88/89 de décembre 2004 Ecrire, un processus, 86/87, novembre 2004 Contact : Jean-Pierre Klein <courriel: artherapie@wanadoo.fr> Pour l’association « l’art-thérapie créative » consiste en un accompagnement des créations dans un parcours symbolique au service du développement de la personne vers un aller-mieux et un être-davantage. La démarche ne se situe pas que dans un processus de soin mais s’intègre aux projets sociaux ou pédagogiques. Un site : art-et-therapie.org

Ecrits de jeunes reçus

– Les rendez-vous du manoir

Réalisation d’un atelier d’écriture d’une classe de second au lycée de Morangis, réalisation de la MJC de Chilly Mazarin. Il s’agissait d’écrire une nouvelle policière. Contact : Marc Verhaverbeke, MJC de Chilly Mazarin, Tél 01 69 09 01 87 – mail : <courriel: mjc.chilly@free.fr>

– Les enfants et le temps passent vite

Recueil de poèmes et « fantaisies collectives » réalisé par des enfants de l’école Paul-Langevin (CM1-CM2) à Dieppe, publié par les éditions Clarisse de Dieppe, en 1999 (comme quoi le temps passent les écrits restent). A méditer : Quand j’étais petite je n’étais pas autre chose. ou encore hélas j’ai le mal de mère. Postface d’Eric Sénécal, poète et directeur des éditions Clarisse. Contact avec éditeur : editions.clarisse@wanadoo.fr

Sites internet divers et ressources documentaires

– Commémorations du centenaire de la mort de Jules Verne

Site officiel du centenaire Amiens-Nantes <http://www.julesverne.fr/> Quelques informations : Exposition au musée national de la Marine / Palais de Chaillot à Paris, du 9 mars au 31 août). « Jules Verne. Le roman de la mer » Exposition à la Cité des sciences et de l´industrie, à Paris, du 26 mars au 29 juin 2005. « Jules Verne en 80 jours » Exposition de l´Institut Jean Vigo au CDDP de l´Aude (Carcassonne), du 4 au 25 avril. Cette exposition est disponible à la location « Jules Verne au cinéma »

- <http://www.ecoledeslettres.fr/index.htm>

Site de la revue l’Ecole des Lettres, revue destinée aux enseignants des collèges et lycées, éditée par l’Ecole des Loisirs Parmi les Événements et projets, les « Rendez-vous lecture » : « des élèves de seconde s´adressent à vos élèves de troisième. » En 2005-2006 : trois projets de la Comédie-Française et de L´École des lettres : – Héros et antihéros au théâtre – Créez des Comités de lecture lycéens – Le théâtre et la guerre Contact : Claude Riva <courriel: criva@acoledesloisirs.com> – tél. 06 32 63 31 18

– Le Marathon des Mots

Une manifestation qui s’est déroulée à Toulouse du 26 au 29 mai 2005. Multiples entrées pour la lecture à haute voix. Une centaine d’auteurs et d’acteurs donnaient rendez-vous à Toulouse pour plus de 200 lectures, spectacles et performances. Salman Rushdie faisait partie des auteurs présents. Et bien sûr des programmes jeunesse (avec textes de Jules Verne, Saint-Exupéry,… Une opération dans la mouvance du développement des pratiques de paroles autour du livre. Un site internet : <http://www.lemarathondesmots.com/> Faites nous part de vos initiatives dans le cadre de la lecture à haute voix.

– Conservation partagée des fonds jeunesse

<http://www.ffcb.org> La Fédération Française pour la Coopération des Bibliothèques, des métiers du livre et de la documentation (FFCB) a mis en ligne sur son site un dossier sur la conservation partagée des fonds jeunesse. (Présentation générale : <http://www.ffcb.org/info/presentation_gen.php> Ce dossier présente : – un tableau récapitulatif des projets de recensement et de mise en place de plans de conservation partagée des structures régionales pour le livre ; – une boite à outils regroupant questionnaires, résultats d’enquêtes et mode d’emploi de plan de conservation partagée, réalisés par les structures régionales pour le livre ; – les coordonnées des structures régionales pour le livre agissant dans ce domaine ; – une courte bibliographie. Contact : FFCB – 54, boulevard Richard-Lenoir – 75011 Paris – info@ffcb.org -

- <http://www.lire-en-fete.culture.fr>

La 17e édition de Lire en fête se tiendra les 14, 15 et 16 octobre 2005. Lire en Fête invite pendant trois jours à partager le livre, la lecture, l´écrit, la création littéraire partout en France et dans 102 pays du monde. Le Centre National du Livre annonce la mise en ligne du site temporaire d’information à l’adresse ci-dessus. Il présente les points forts de cette édition et permet de télécharger : – les fiches de participation destinées aux organisateurs de manifestations (fiches nationales, fiches Lire en Fête à l‚étranger et fiches Lire en Fête à l’hôpital et en clinique), – le visuel créé par Olivier Douzou et l’affiche officielle de Lire en Fête, – les contacts dans les DRAC et au Centre national du livre. D’autres informations suivront à la rentrée. Contacts : Joachim Breton & Antoine Regourd CNL, Service communication et événements, mail : <courriel: joachim.breton@culture.gouv.fr>

- <http://www.lirecreer.org/index.html>

Un site destiné à mettre en ligne des textes créés pour les enfants, textes classiques ou création contemporaine. Le site présente sa démarche, les conditions de soumission de textes, la protection de ceux-ci et sa déontologie générale.

– Association (québecoise) pour la création littéraire chez les Jeunes

L’association vient de nous adresser son bulletin de juin diffusé par email. Elle annonce que l´année scolaire 2004 – 2005 a permis d´atteindre la publication du centième livre (consulter le catalogue) : « il s´agit d´œuvres à la portée des jeunes puisqu´elles ont été créées par eux ». Pour en savoir plus sur l´Association, consultez le rapport d’activités et les projets. Contact : <courriel: projetjeunesse@hotmail.com>

<http://mf.ehret.free.fr/>

Mare-Florence Ehret présente sur son site des textes réalisés par des jeunes lors d’ateliers d’écriture. Elle participe ainsi à la démarche sur laquelle nous nous interrogeons quand à la « diffusion alternative » des créations. Vous pouvez consulter la page actuellement accessible,production d’élèves de 6ème :

Humeur (bonne)

– Enfin un ministre de Lignes d’écritures au gouvernement !

Comme beaucoup d’associations, bibliothèques et enseignants sans doute, nous avons rencontré, fait intervenir,… Azouz Begag, dans nos activités, à titre d’écrivain (rappelez vous « chercheur… et écrivain »). En novembre 1995 il participait à nos premières rencontres nationales Les Coulisses de l’écriture des jeunes, à Saint-Martin d’Hères (voir information à ce sujet dans notre revue « Lignes d’écritures » numéro 1). Dans Le journal Libération du 15 juin le nouveau ministre à la Promotion de l´égalité des chances (puisque tel est le titre de son ministère) disait à Nathalie Raulin, qui en fait le titre de son entretien : «Pour l´égalité, je vais faire le crabe entre les ministères ». Espérons que les autres ministres vont en pincer pour ce citoyen là, entre le Social et la Justice, la Culture et l’Intérieur. Interrogé sur ce qu’il compte faire il dit entre autre : « Mon programme tient dans mon film Camping à la ferme qui sort le 29 juin dans les salles. » Alors peut-être qu’avec un premier ministre poète et un ministre écrivain – toujours chercheur – devenu cinéaste, le traitement culturel des inégalités a de beaux jours devant lui !

Informations rassemblées au 21 juin 2005

Achevé d’écriture alors que le temps est au chaud, que le niveau des sources baisse, que les télés ne vont dans « les quartiers » que pour suivre les ministres et que le baril de pétrole monte en flèche. C’est l’été, la vie ne s’arrête pas et les mots doivent continuer à la dire.